OSEZ l’image. Elle parle tellement!

OSEZ l’image. Elle parle tellement!

Temps de lecture: 6 minutes

Ce texte de blogue du mois de juin vous paraîtra peut-être un peu redondant à celui d’avril mais, en réalité, il est une suite de ce dernier. Je vous parlais, en avril dernier, du projet de gestion, coordination et animation virtuelle que nous avons en marche avec un client, Loisir et Sport Lanaudière (LSL), un OBNL très actif et présent sur la scène régionale lanaudoise. G5 Communications travaille avec LSL à l’organisation et la présentation du 8e Rendez-vous québécois du loisir rural (RVQLR). Au moment où j’écris ce texte de blogue, l’événement virtuel est chose du passé, mais la réalité et les faits demeurent : la vidéo, ça marche! La preuve, nous venons de compléter le tournage d’une vidéo promotionnelle pour la promotion d’un événement de tennis nocturne avec la Fondation du rein.

Dans le cadre de notre mandat avec la Fondation du rein, nous avons osé enregistrer et produire une vidéo promotionnelle avec deux têtes d’affiche.

Le premier est nul autre que le joueur de tennis canadien, le Québécois Félix Auger-Aliassime qui, à l’âge de 20 ans, occupe actuellement le 21e rang en simple dans le circuit de l’ATP (Association of Tennis Professionnals). La deuxième tête d’affiche n’a plus besoin de présentation, Pierre Curzi, qui a su faire sa marque à titre d’acteur, scénariste, syndicaliste et homme politique québécois.

Qu’ont en commun Félix Auger-Aliassime et Pierre Curzi?

En plus d’une grande passion pour le tennis, les deux hommes ont répondu présents sans hésiter quand la Fondation du rein les a approchés pour soutenir leur événement de tennis nocturne, une première. Cette vidéo promotionnelle a été conçue dans cette optique et nous en sommes particulièrement fiers.

Grâce à la magie et au pouvoir de l’image, nous serons en mesure de donner à la campagne « Prends la balle au bond et fais un don » toute la place qui lui revient. On est tellement entourés et inondés d’images à tous les jours qu’on en vient à banaliser leur omniprésence, leur utilité et leur efficacité.

Erreur. L’image en mouvement, la parole, la vidéo, lorsque bien faite, est d’une efficacité désarmante.

Bien sûr, vous direz que je prêche pour ma paroisse et vous aurez raison de le dire. Je suis issu du milieu de la télé. L’enregistrement n’a plus de secret pour moi. Mais autant l’exercice peut être extrêmement bénéfique et rentable, autant il est un couteau à deux tranchants, justement en raison de la surabondance de l’image autour de nous et dans nos vies.

La vidéo demeure le reflet de votre image.

Ce que vous projetez dans une vidéo, c’est ce qui vous définira. Votre vidéo est mal faite, mal montée, de mauvais goût ou tout simplement sans saveur? C’est ce que les gens retiendront de vous.

À l’inverse, si vous avez le souci de faire appel aux experts, vous vous démarquerez et vous récolterez rapidement les fruits de votre investissement. Une vidéo qui se démarque, c’est un investissement dans la qualité et la renommée. Et c’est du contenu durable. Oserez-vous vous démarquer des autres? G5 Communications peut vous aider!

Christian Gauthier
Président et conseiller senior
G5 Communications