Et pour clore cette année osée…

Et pour clore cette année osée…

Temps de lecture: 6 minutes

Cette année…osée? Vraiment? 

Laissez-moi vous replacer dans le contexte. Reculons l’horloge et le calendrier à janvier dernier. G5 Communications vous propose le thème de l’audace, OSER, pour sa série de blogues mensuels en 2021.

Le visuel choisi pour illustrer cette nouvelle campagne, dans le cadre du premier blogue de l’année, s’inspire même des Douze travaux d’Astérix (un pour chaque mois), avec le graphisme, l’image d’Astérix et Obélix, et tout. Nous avons donc pris le pari, au cours de la dernière année, d’oser. Oser dans notre approche, oser dans nos idées, dans nos mandats et dans nos blogues. Et, évidemment, qui dit oser dit accepter de se laisser déranger dans sa façon habituelle ou routinière de faire les choses. Accepter de se laisser mettre au défi, de quitter sa zone de confort.

Pour clore cette thématique, un projet, un client en particulier me vient à l’esprit, en cette fin d’année, pour illustrer ce virage audacieux en 2021 : l’Intersyndical de Terrebonne (IST).

Pour ceux et celles qui ne sont pas familiers avec l’Intersyndical, il s’agit du regroupement des cinq syndicats représentant l’ensemble des employés municipaux de la Ville de Terrebonne. Ces cinq syndicats, exaspérés par l’absence de dialogue entre le maire et les travailleurs pour le renouvellement de contrats de travail échus, ont fait front commun, au cours de la dernière année, pour revendiquer des services de qualité pour les citoyens. Leur objectif avoué était de sensibiliser la population à leur réalité et, idéalement, sortir le maire aux élections du 7 novembre dernier, ce qui a été réussi.

Notre agence s’est occupée de la stratégie des communications, de la rédaction des communiqués de presse et des publications Facebook de l’hiver dernier jusqu’au jour du scrutin.

Ce mandat, inhabituel pour nous, par sa nature même, nous a maintenu sur le qui-vive sans arrêt. Notre client, très intense (dans le bon sens du terme), nous a forcés à aller au-devant des coups, à se réinventer, à changer de cap sans trop d’avertissement, à ne pas laisser le confort nous gagner.

Il fallait constamment prévoir le prochain coup, proposer la prochaine stratégie, modérer les ardeurs des troupes de notre client, réagir rapidement en fonction d’une tournure de situation inattendue. Parfois même très tôt le matin ou tard le soir, le week-end.

Plus d’une fois, nous avons dû expliquer notre désaccord à notre client sur la forme (et non le fond) de ses actions. Mais le tout s’est constamment fait dans le respect, le dialogue et l’échange, la transparence et la confiance. 

Et nous avons appris. Appris l’un de l’autre mais, surtout appris combien nous devenons plus efficaces, combien nous apprenons lorsqu’on nous sort de notre zone de confort, de nos vieilles pantoufles.

Au cours de l’année qui vient, les leçons apprises au cours de ce mandat seront grandement utiles, et nous n’hésiterons pas à les mettre en pratique, au moment opportun, afin d’être plus performants, plus rentables. Pour vous, et pour nous.

Je vous mets au défi de nous offrir le moins de confort possible en 2022.

 

Christian Gauthier
Président et conseiller senior
G5 Communications