Temps de lecture: 6 minutes

 

Au moment d’écrire ces lignes, je viens de commencer un remplacement de quatre semaines à l’animation de Debout VM!, l’émission matinale du réseau Radio VM (91,3 Montréal, 100,3 Sherbrooke, 89,9 Trois-Rivières, 89,3 Victoriaville, 104,1 Rimouski et au radiovm.com). Et jusqu’à la mi-août, je serai l’homme le plus heureux de la planète. C’est un retour à mes anciennes amours, que je ne cesserai jamais d’aimer.  

Voilà maintenant plus de 33 ans que j’exerce ce métier des plus passionnants et exaltants. J’utilise le terme métier plutôt que travail parce que, pour moi, je n’ai jamais « travaillé » à la radio. J’allais à la station, j’allais m’amuser. Je ne suis jamais allé travailler comme tel. Un studio de radio ressemble un peu à un aquarium, avec ses grandes fenêtres hermétiques.

Pas surprenant que je m’y sens comme un poisson dans l’eau!

J’y ai commencé en 1989 à Timmins, dans le nord de l’Ontario, à CFCL (sur la bande AM). À l’époque, il s’agissait d’une institution du nord-ontarien, mais aussi de la seule station francophone de l’Ontario. Après une année aussi remplie qu’agréable à apprendre le métier, j’aboutis à CKCH 970 Hull, filiale de CKAC Montréal au réseau Télémédia (Cogeco Média aujourd’hui). Et puis, à peine deux ans plus tard, me voici débarqué à Montréal (pour ne plus jamais repartir), à la plus grande antenne de ce début des années 90 et la plus prestigieuse de l’histoire de la radio montréalaise, CKAC 730 (on est toujours sur la bande AM!). J’y suis resté plus d’une quinzaine d’années.

Que de plaisir, de fous rires, de surprises, d’émotions de tous genres. La radio m’a permis de connaître et de côtoyer les plus gros noms de l’industrie, les meilleur(e)s animateur(trice)s. Certains sont devenus des amis à vie, d’autres nous ont quitté. Beaucoup d’entre eux m’ont marqué.

J’ai effectué tous les quarts de travail imaginables. Je me suis couché et levé à des heures impossibles, souvent après des périodes de sommeil beaucoup trop courtes. Mais quand on aime, on aime. La raison prend parfois le bord!

En ce mois d’août, je redeviens accroc à ma drogue dure, la radio. Je me lève tous les matins à 4h, heureux, et je prends la direction de la station. C’est mon moment à moi, avec vous, les auditeurs. Avec les intervenants, très nombreux, qui m’accordent le privilège d’accepter mon invitation au micro de Debout VM!, de passer quelques minutes en notre compagnie pour nous informer, nous divertir, nous faire rire, réfléchir, et façonner une partie de notre journée.

Faire de la radio, c’est un peu entrer dans l’intimité de chacun, partager ensemble un moment de vie. Et à la fin, la somme de ces petits moments me rend immensément reconnaissant envers vous, envers les patrons qui me font encore confiance de me prêter leur micro, leur antenne. Avoir un micro devant soi vient avec des responsabilités : professionnalisme, rigueur, écoute et respect. Avoir un micro, c’est aussi et surtout un immense cadeau, que je chéris à chaque minute.

La vie m’a fait plusieurs cadeaux. Sur le plan professionnel, la radio est très haut sur cette liste.

Christian Gauthier
Président et conseiller senior
G5 Communications